Qui sommes-nous ?

Ce guide s’adresse à toute personne qui s’intéresse aux questions d’eau et d’assainissement. Il a été réalisé bénévolement et dans un esprit de mutualisation de toutes les bonnes expériences et pratiques que nous avons rencontrées de façon à les rendre accessibles au plus grand nombre, partout dans le monde et particulièrement à ceux qui en ont le plus besoin.

Dirigés par Patrick FLICOTEAUX, Chargé de mission à la Direction de l’action et du plaidoyer internationaux du Secours Catholique, membre de la Coalition Eau (plateforme réunissant 25 ONG françaises) et du Comité exécutif du PFE (Partenariat Français pour l’eau) et coordonnés par François AVELINE et André MOLLON, tous trois anciens ingénieurs en chefdans le domaine de l’eau, ces travaux ont été essentiellement réalisés grâce au concours actif et bénévole d’une équipe internationale de jeunes élèves- ingénieurs, et en particulier :

- de 10 élèves-ingénieurs de « l’Ecole Centrale de Paris », grande école de formation d’ingénieurs :
Pedro-Henrique AFFONSO NOBREGA, Antoine BENSE, Estelle CAPELLO, Kevin CASTEL, Li CHENGBIN, Matthieu GOMBEAUD, Romain ILIOU, Camille LESTERLIN-VENDAT, Hugues-Loup ROBEDAT et Arnaud SCHULKE.

- de 5 élèves-ingénieurs de l’Université de Paris « Polytech’Paris-UPMC » par ailleurs membres de l’association « Ingénieurs sans frontières » :
Sana BEN YOUSSEF, Amal BERQIA, Frédérique BIENAIME, Mathieu INGRAIN et Pierre LEMENAGER.

avec la participation, par l’échange de documents et de compétences et la validation des fiches, de 11 Caritas diocésaines ou nationales d’Afrique (Burkina Faso, Burundi, Cap vert, Côte d’Ivoire, Cameroun, Mali, Niger, Togo, RDC, Rwanda et Sénégal) et de plusieurs experts bénévoles pour la relecture de certaines fiches.

Mais la réalisation du Wikiwater n’aurait pas été possible sans le concours financier de la Fondation Caritas France et, pour sa traduction en anglais, de l’ONEMA (Office national de l’eau et des milieux aquatiques) et de l’Agence de l’eau Adour-Garonne que nous remercions tous vivement.

Le Secours Catholique, branche française du réseau international Caritas Internationalis (165 pays membres) est une association à but non lucratif créée en1946 par Mgr Jean Rodhain. Reconnu d’utilité publique en 1962.et déclaré grande cause nationale en 1988, le Secours Catholique vient en aide aux plus démunis sans distinction de race, de religion ou de nationalité dans le respect de la Charité chrétienne et cherche à promouvoir la justice sociale. Il intervient également dans des situations d’urgence humanitaire, de crise politique ou sociale, ou de sous-développement. Son action de proximité, grâce à ses délégations diocésaines et à son millier de salariés, est soutenue par près de 61 000 bénévoles.

La Fondation Caritas France a été créée en 2009 par le Secours Catholique et reconnue d’utilité publique la même année. C’est une fondation dont l’objet social est de lutter contre la pauvreté et l’exclusion en France et dans le monde, sans distinction de religion ou de race et qui abrite d’autres fondations. La Fondation finance des projets réalisés par le Secours Catholique ou des Caritas. Elle soutient également des actions innovantes souvent portées par des associations locales et des entreprises sociales et solidaires manquant de moyens financiers. Elle concentre ses financements sur des programmes liés aux besoins essentiels : Eau, Santé, Sécurité Alimentaire, Formation.

Le développement technique du WIKIWATER et sa mise en ligne ont été réalisés par l’AGENCE ONE HEART.

L’Office national de l’eau et des milieux aquatiques ou ONEMA est un établissement public chargé notamment de la restauration et de la préservation des milieux aquatique. Il a également un rôle consultatif auprès de plusieurs ministères. En lien avec de nombreux partenaires, dont les Agences de l’eau, il contribue à l’amélioration et à la diffusion de la connaissance des hydrosystèmes et de la biodiversité aquatique des eaux douces.

L’Agence de l’eau Adour-Garonne est l’un des 6 établissements publics de l’État ayant pour missions de lutter contre la pollution et de protéger l’eau et les milieux aquatiques.
Percevant des redevances pour pollution de l’eau et prélèvements d’eau, elle attribue des aides financières aux maîtres d’ouvrage et acteurs de l’eau pour les aider à s’équiper ou participer à des programmes de développement internationaux.



> vers le secours catholique logo Secours catholique